Timothée et Charlie prennent l’avion

Les vacances de Pâques étaient le moment préféré de Timothée, car il allait rejoindre Élisa et Léon à Bayonne.

  • Le taxi est arrivé, nous devons partir.

Son papa prit la valise et alla chercher Charlie qui était encore dans la cuisine à se gaver de gâteaux.

Charlie dit le papa, nous devons partir, l’avion ne nous attendra pas !

Il ferma la porte, mit ses clés dans sa poche et vérifia qu’il avait bien avec lui les billets d’avion ainsi que leurs cartes d’identité.

En descendant les escaliers, il croisa un voisin qui remontait chez lui.

  • Bonjour dit-il, je suis désolé je suis pressé, nous avons le taxi qui nous attend pour l’aéroport, on se voit toujours ce soir pour diner ?
  • Oui, répondit le voisin à demain.

C’était une grosse berline qui les attendait, le chauffeur leur ouvrit les portes et rangea la grosse valise dans le coffre.

Et c’est ainsi qu’ils partirent en direction d’Orly.

L’heure était propice aux embouteillages.

Ils arrivèrent comme prévu au terminal ouest.

Il était 17 h, et l’avion ne partant qu’à 19 h le papa de Timothée et de Charlie se rendit vers le comptoir de la compagnie et remis les billets.

IL en profita pour donner ses dernières recommandations à ses petits loups, car ils voyageraient seuls avec une hôtesse, c’était terrifiant !

L’hôtesse qui se prénommait Kelly ;  expliqua qu’elle voyagerait avec eux, mais qu’ils devraient mettre autour du cou un laisser-passer.

Timothée et Charlie prirent la direction d’un petit salon et attendirent patiemment que l’on vienne les chercher.

Lorsqu’ils entrèrent dans l’avion, l’hôtesse les installa au premier rang.

Elle leur annonça, qu’ils pourraient se rendre, un peu plus tard dans le cockpit, afin de rencontrer le commandant de bord.

Une vingtaine de minutes plus tard, l’hôtesse vint les chercher, et c’est tout timides qu’ils entrèrent dans la cabine du commandant.

  • Bonjour dit le commandant ; c’est la première fois que vous prenez l’avion ?
  • Non, répondit Timothée, moi je le prends très souvent pour me rendre à Palma de Majorque, par contre mon petit frère c’est la toute première fois qu’il prend l’avion.
  • As-tu déjà vu le tableau de bord d’un avion ?
  • Non, mais dans la voiture de mon papy il y a aussi beaucoup de boutons, mais pas autant de lumières.
  • Qu’aimerais-tu faire quand tu seras grand, demanda le commandant ?
  • Je serai spationaute pour me rendre sur d’autres planètes ou peut-être pilote de ligne.
  • Et toi Charlie ?
  • Moi je serai président !
  • Et pourquoi ?
  • Je veux que tout le monde vive en paix !
  • J’espère de tout cœur que tu y arriveras !
  • Maintenant les enfants, vous devez retourner vous asseoir.

Et c’est ainsi que nos deux petits loups retournèrent à leurs places.

Une fois assis, ils s’assoupirent rapidement.

A très vite !

Un grand projet en prévision

fullsizeoutput_4e6Bonjour les Amis,

D’ici quelques temps, je mettrai en ligne, un conte pour enfants sur  Instagram.

Pourquoi des contes pour enfants ?

Nous   avons  tous des moments chargés en émotion, et c’est à ce moment que j’ai eu  envie de mettre, en scène mes petits-enfants ; c’est à travers eux, que je me suis replongée dans l’enfance.

J’étais pendant les vacances, en manque d’histoires, je me suis donc replongée dans cet univers qui fait que tous les jours lorsque j’écris, je fais un bond en arrière et me permet, de faire revivre des personnages lus lorsque j’étais enfant ;  comme le club des 5, la comtesse de Ségur et tant d’autres ……..

Ne vous inquiétez pas, j’ai encore beaucoup de reportages à vous présenter

La vallée aux loups avec mes petits-enfants.

Ma prochaine rencontre avec des Youtubeurs que je suis depuis au moins 1 an

Et ma rencontre avec une pianiste concertiste.

Et peut-être ma rencontre avec un Comédien de la comédie française, que j’espère rencontrer.

Bisous bisous les Amis

 

Manu batteur bassiste à Bayonne vit aux pas rythmés de ses chevaux.

Manu

Bonsoir les Amis,

Il y a toujours un coin qui me rappelle ? vous connaissez cette  chanson d’Eddy Mitchell ?

Si j’ai commencé par ces quelques mots, c’est qu’à chaque petits recoins d’une rue de Bayonne, il y a les prémices d’une fête qui s’annonce.

Durant deux ans, lorsque je passais devant la pena afin de me rendre dans l’une des rues piétonnes, j’entendais très souvent des sons de batterie.

A Bayonne on chante on danse on joue au rugby on commente le match malheureusement raté pour cette  saison contre Biarritz !  Imaginez l’ambiance survoltée dans les bars. Mais curieuse, j’ai osé aborder une personne qui sortait de cet endroit assez atypique et lui demandais ce qu’il y faisait.

  •  » je suis Batteur et je donne des cours de batterie pour une Association »

C’est ainsi que je fis la connaissance de Manu et assistais, à l’un de ses cours.

J’ai pu découvrir son univers, pas sur le moment, mais en me rendant à l’un des concerts qu’il donnait ce samedi non pas en tant que batteur mais bassiste.

Manu a deux passions, le cheval ainsi que la musique ; il est partagé par ses deux passions car dès son plus jeune âge il ne peut se résoudre à détacher l’une de l’autre.

D’ailleurs, lorsque je l’ai vu, je me suis dit qu’il aurait pu très bien vivre en Camargue.

Il m’explique que lorsqu’il monte à cheval, il monte en musique ressentant à travers l’allure de son cheval le tempo qu’il va lui donner.

Ce qu’il aime, c’est de remettre en confiance, le cheval ayant subi un choc psychologique.

Je me suis donc rendue à l’Association Vital ce samedi, après avoir tourné presqu’une heure dans Bayonne,  heureusement que le Waze  me donnait quelques indications, mais celles-ci étaient en Espagnol !

Ma compréhension fut nettement plus longue, du reste, au retour elle fut pire puisque je pris l’autoroute de Pau, et dû faire près de 40 kilomètres.

Je me retrouve donc seule dans une zone industrielle à 22 H00, GPS en main. Heureusement quelques sons  résonnent, j’essaie donc de me diriger dans la pénombre, ne sachant où je vais me retrouver.

Imaginez, à mon âge m’aventurer seule et ne connaissant pas bien la ville et de surcroît dans une zone industrielle, au début ça rebute un peu, enfin pour moi, mais j’irai jusqu’au bout, je ne veux pas reculer devant l’inconnu.

Et là ! je vois Manu qui était au comptoir d’un bar avec JP qui n’est autre que l’un des cofondateurs du Groupe Brushing Brother, car la particularité des deux frères c’est qu’ils étaient chauves ;  du reste en discutant avant que JP chante et s’accompagne à la guitare il me précise qu’il écrit beaucoup de mélodies françaises.

Entre temps, beaucoup ont succédé à JP  car celui-ci a tenu pendant 19 ans un magasin de musique à Bayonne, tandis que son frère continue à nous faire danser dans l’ambiance des sixties

VITAL MUSIC est une association portugaise qui a créé cet endroit, elle n’ouvre qu’après la fermeture des bureaux. Une très jolie scène musicale est installée, les amplis les micros ainsi que la batterie sont déjà prêts à recevoir l’artiste ou le groupe de la soirée.

La gérante du bar m’a offert très gentiment une collation m’informant qu’il était fréquent  de fermer  vers les 5 ou 6 heures du matin.

Il y a certes beaucoup d’habitués, mais la salle a commencé à se remplir vers les 23 heures.

Pas évident de se faire connaître, mais si vous avez envie de vous produire ou de passer un bon moment dans un cadre très convivial vous serez conquis par le lieu, car toutes sortes de musiciens se produisent que cela soit le jeudi ou bien le samedi !

Bisous bisous

Je vous souhaite un bon moment de détente, n’hésitez pas à vous abonner ou de liker tout simplement, afin de recevoir les prochains reportages !

Voici les différents liens ou vous pourrez me suivre :

Facebook : https://www.facebook.com/faustine.lonca

Youtube https://www.youtube.com/channel/UC8-L345DpR_MD2DRaI4cxig?       view_as=subscriber

Instagram :https://www.instagram.com/lesindiscretionsdefaustine/

———————————————————————————————————————————-

Liens de notre invité :

Facebook : https://www.facebook.com/associationvitalmusic/?epa=SEARCH_BOX

Facebook https://www.facebook.com/coursdebatteriemanuapolinario/

L’éducation Alternative vue par EnriquezArte

IMG_3361

Bonjour les Amis,

L’Éducation Alternative, que veut-elle dire pour vous ? Que représente t-elle ? Est-elle appropriée à notre environnement et à notre vie sociétale ?

Effectivement, les choses ont beaucoup évolué depuis quelques années.

Nous éprouvons tous le besoin de chercher d’autres méthodes, que ce soient pour apprendre, ou bien même pour soigner.

Souvent à travers nos voyages, nous faisons de belles rencontres qui nous sont fructueuses et enrichissantes ; elles nous invitent à connaître d’autres façons de nous alimenter, d’éduquer ou bien de nous soigner.

Lorsque nous arrivons sur terre, nous sommes pris en charge par nos parents biologiques pour la plupart, et en principe nous recevons la même éducation qu’eux, mais améliorée au fil du temps. Enfin, « améliorée » n’est pas réellement le terme exact, car je devrais dire, « l’éducation qui va correspondre à notre époque ». En effet, de tous temps, nos inventions nous apportent souvent des avantages, mais aussi des inconvénients.

Actuellement que serions-nous sans nos tablettes, sans notre téléphone.

Nous pouvons nous parler et nous voir à tout heure, que nous soyons en Europe ou en Océanie. Il n’y a plus de barrière… et pourtant si.

Nous nous refermons sur nous-mêmes, n’osons aller de l’avant car nous avons de plus en plus peur de ne pas être à la hauteur.

Nous sommes élevés par nos parents qui désirent reproduire la même éducation, avec de temps à autres quelques modifications. Soit parce que nous pensons qu’elles ne correspondent pas à notre époque, soit parce qu’elles sont inadaptées à travers notre mode de vie. Nous voulons y apporter notre touche personnelle, et souvent nous avons en nous nos us et coutumes.

Il y a ceux qui n’en n’ayant pas eu durant leur enfance, essaient à leur tour de s’en créer afin de laisser une trace de leurs propres traditions.

En principe nous sommes presque tous scolarisés, et nous essayons d’entrer dans la vie active avec notre niveau d’étude, tant bien que mal pour certains, car il est très difficile de se projeter à 16 ans pour toute la vie dans une carrière.

Il y a souvent des barrières pour certains, car déjà tout petits, parfois nous ne sommes pas assez armés

Un manque de confiance, une appréhension, la peur de mal faire et le regard des autres.

Chaque enfant est unique, il ne peut recevoir les mêmes informations.

C’est un diamant brut qu’il faut polir, afin qu’il puisse briller de mille feux.

C’est pourquoi, Jean Benillouz Fondateur d’EnriquezArté a créé cette association communautaire à Barcelone.

Il nous explique dans cet entretien, que toutes personnes a un don, que nous devons lui redonner confiance, qu’il doit se surpasser, sortir de sa zone de confort.

C’est pour cela qu’il a mis en place plusieurs méthodes d’apprentissage.

Il est aidé par des bénévoles et par des élèves venant de tous les pays. Ils viennent séjourner entre trois mois et un an dans son association.

A travers ses nombreux voyages, et ses bénévolats, il a su ce qui lui correspondait

Que son corps se devait être en accord avec son mental.

Je vous laisse visionner cette vidéo, qui sera j’en suis certaine, une invitation à la méditation.

N’hésitez pas à vous abonner et de liker !!!!!

Quelques références d’ouvrages

Céline Alvarez : Les lois naturelles de l’enfant

Stanislas Dehaene  » Apprendre »

Maria Montessori « L’enfant »

Edwige Antier « Elever »

Bisous, bisous

Cliquez sur le lien ci-dessous afin de visionner l’entretien avec EnriquezArte

L’Education Alternative

Bientôt en ligne ma rencontre avec EnriquezArte à Barcelone

Association communautaire « Education Alternative 

bonsoir les Amis,

Je suis actuellement à Barcelone où j’ai pu rencontrer Jean Benillouz, fondateur de EnriquezArte.

Pourquoi ma rencontre avec ce jeune homme m’était elle devenue nécessaire ?

Depuis quelque temps, je suis quelques  familles youtubeuses menant de front, leurs propres expériences comportementales, avec leurs enfants ; je savais que Jean mener a bien, une expérience sur l’éducation Alternative.

Pourquoi Barcelone ?

Pourquoi cette association communautaire ?

J’avais énormément de questions à lui poser, car ce projet est énorme, il y travaille depuis plus de deux ans, et a dû se familiariser avec la législation espagnole qui selon ses dires est extrêmement rigoureuse.

Dans cette interview, vous verrez qu’il nous explique que nous avons tous  un don. Que son rôle est de réveiller en nous, cette petite étoile qui brille. Parfois, il suffit d’aider une jeune maman ne sachant pas, quel jeu proposer à son bébé de 5 mois.

Toutes les expériences, commencent par une séance de méditation puis des étirements, et après ? me direz-vous ?

Vous le saurez d’ici quelques jours lorsque je rentrerai en France afin de faire le montage de ma vidéo, qui j’en suis sûre, va vous plaire énormément.

Je suis toujours étonnée de rencontrer de jeunes personnes ayant déjà une certaine philosophie de la vie. Une  seule et unique chose les passionne, il s’agit du bien être de leur enfant, que celui-ci  puisse s’épanouir à son propre rythme, et non pas par nos propres exigences.

Les codes ont changé, nous anciens nous n’avions pas la même vision des choses, puisque notre réussite passait souvent par la volonté de reproduire l’éducation que nous avions reçue.

Jean a des milliers de projets, mais comme il le dit si bien, ne brûlons pas les étapes, Paris ne s’est pas fait en un seul jour

Bisous, bisous

N’hésitez pas à me suivre, car bientôt je vais rencontrer une famille nomade que j’aime suivre et qui  rencontre un énorme succès, puis une jeune pianiste.

Vite venez me rejoindre sur  lesindiscretionsdefaustine.com

Dédicace de Claudine Couppé à Issy-les-Moulineaux

Bonsoir mes amis,

Samedi 30 mars  Claudine Couppé, présentait et dédicaçait pour les Isséens, son deuxième roman

Clotilde la petite cuisinière ou la Batarde

Je vous laisse découvrir cet après-midi qui fut très riche en rencontres,

N’hésitez pas à lire également son premier roman

Rendez-vous manqués

 

Pour suivre mon blog, rien de plus facile !

https://atomic-temporary-148718851.wpcomstaging.com/

Bisous bisous

Steelcox nous parle de son nouvel Album Backstage

 

 

1-Livret-Ext-BACKSTAGE-Finale2-e1548112508311-768x762-e1549056399500-403x400Coucou les amis,

Cette fois ci, mon invité  Rémy Steelcox, m’a donné rendez vous au studio La Canopée qui se trouve à Châtenay-Malabry dans le domaine de Verrières. C’est un lieu qu’il affectionne particulièrement, car l’endroit est idéal.

Lorsqu’on aime faire de la musique, sans regarder sa montre, les lieux sont vraiment propices à la détente musicale.

Après les présentations et surtout après avoir vu ensemble quelques points techniques comme le cadrage de la caméra, le placement de quelques guitares et amplis, la vérification de mes prises de notes, tout était en place pour démarrer cette grande et merveilleuse aventure.

Durant notre déjeuner avec Rémy, nous avons pu poursuivre notre entretien mais cette fois-ci loin de la caméra.

Rémy pourquoi chantes-tu seulement en français ?

Il m’a tout simplement répondu.

– Parce que je suis Français et que je pense en Français et non pas en anglais ! Et puis notre langue n’est t-elle pas agréable pour écrire et la chanter ?

A qui s’adresse ta musique ?


Une analyse a été réalisée et je sais que mon public est composé de 54% d’hommes et 46% de femmes. Ce sont des personnes qui ont les mêmes goûts que moi pour la musique et aiment le sport et l’informatique. Géographiquement, c’est surtout la France, suivie du Brésil, des Etats-Unis, de la Belgique et du Canada.

Et pour terminer, je lui pose la question qui pour moi va devenir la conclusion de notre interview et qui peut-être deviendra la vôtre :

Quelle est ta devise?

– Action réaction ! Et vous ?

Je crois que j’ai passé toute la nuit à visionner les rushs.

Mais lorsqu’une passion vous habite, vous n’avez plus les yeux sur votre montre.

Je remercie Rémy Steelcox de nous avoir consacré du temps, car actuellement il est très occupé à la promotion de son album Backstage sorti tout récemment.

Vous trouverez un lien pour écouter quelques extraits de son album.

Merci de liker si vous avez aimé cette interview.

Bonne écoute.

Bisous bisous

https://www.youtube.com/watch?v=1AMqg0sfUGQ&feature=share

Steelcox https://www.steelcox.com/

La canopée http://lcnp.fr/

De nouvelles rencontres à venir

    Bonsoir mes Amis,

Voici 8 mois que le blog « les indiscrétions de Faustine » existe, prendre en main les différents logiciels de montage ainsi que wordpress,  mon appareil Sony  que je viens d’acquérir, et tous les accessoires, cela m’a demandé beaucoup de temps.  Il est évident que j’ai découvert au fur et à mesure des difficultés, je profite justement de cette petite intervention afin de remercier toutes les personnes rencontrées.

D’ici quelque temps, je vais aller à la rencontre de personnes que j’apprécie bien évidemment car ils ont tous un univers différents,  ce sont de vraies personnes qui ne se cachent nullement derrière une apparence qui ne serait pas la leur.

Il y aura the vadrouilleurs for reveur, une famille de 6 personnes nomades, et qui depuis quelques temps réunissent beaucoup de bloggeurs sur leur chaîne, souvent vous les verrez en train de réaliser des aménagements de leur nouveau bus, ou bien ils vous emmènent avec eux en Laponie,  afin de rencontrer le père Noël.

Puis, je vais me rendre à Barcelone, afin de rencontrer un Français, qui a énormément d’énergie, et qui a crée une  association pour toutes personnes désirant s’exprimer. Il a eu un parcours très atypique, et a beaucoup voyagé, nous aurons ainsi l’occasion de faire plus ample connaissance.

J’aurai l’honneur de rencontrer une pianiste concertiste, qui nous parlera de sa vie de musicienne, de son parcours, avec ses difficultés, ses joies.

Puis, en septembre, je vous emmènerai avec moi dans un pays lointain que je vous ferai visiter à travers mes vidéos ou vous pourrez découvrir, les paysages, les coutumes, et leur musique.

Une autre nouveauté, vous verrez d’ici quelques semaines, un agenda, celui-ci, aura le but de vous donner les dates des concerts de Bruno Sandro, Glam’orchestra,  les nouveautés sur Misia rêve, avec ses différentes activités, sa prochaine exposition au Japon qui aura lieu en juin.  Julien le Mentaliste, et ce que fait Caroline Dhotel de coachchant que j’affectionne puisqu’elle fut l’une de mes premières invités et surtout mon professeur de chant et sans oublier Steelcox mon ami de toujours,

J’ai encore d’autres rencontres à faire, et si vous aussi avez une passion, n’hésitez pas à me contacter.

Je serai très contente de raconter votre parcours avec cette passion qui vous habite

Portez-vous bien,

A très vite, pour de nouvelles aventures

Bisous, bisous

 

Marie-Laure de Glam’orchestra et la Glam Family !

image_571886488754437Bonsoir les Amis,

IL était une fois !

Marie-Laure  est une jeune femme, menant de front comme beaucoup de maman, l’éducation de ses trois enfants ainsi que la gestion de sa société, Glam’orchestra et tout ce qui s’y implique, comptabilité, déclarations, l’administratif ainsi que l’organisation des plannings de ses musiciens et chanteurs; sans oublier, ce qui n’est pas des moindres, ses rendez-vous clients, qui sont bien souvent de futurs jeunes mariés.

Petit retour arrière.

Après avoir fait des études de commerce, elle rentre dans le milieu bancaire, mais c’est sans compter sa passion qu’elle a depuis toujours le chant, que tous les week-ends elle rejoint un groupe de musiciens dont elle fait partie. La scène, le live est ce qu’elle préfère.

Si je vous dis qu’elle a épousé un guitariste, êtes vous étonnés ?

A son tour, lors de la naissance de son dernier enfant, elle prend un congé parental.  Elle  décide  à ce moment de se lancer dans la création de son propre groupe (il ne s’agit au départ que de réunir une bande de copains) mais sans vraiment y songer, la mayonnaise prend et devant tant de propositions, elle ne reprend son travail qu’à mi-temps, jusqu’à quitter définitivement, son emploi à la banque. Le concept de son orchestre plaît !

Aujourd’hui Glam’orchestra est une société de 50 personnes intermittentes du spectacle, spécialisée dans l’événementiel privé à savoir : les Mariages principalement et concerts privés, n’oublions pas le bal du 14 juillet !

Marie-Laure a une adoration sans fin pour les Mariages, et se donne à fond, pour que les futurs mariés puissent être comblés le jour J. Entre temps, ils auront souvent passé des mois à chercher le restaurant idéal, la robe, l’église, les fleurs, la voiture, les faire parts. Mais ce qui les tient à coeur, c’est d’avoir une ambiance du tonnerre, car il n’y a rien de plus triste qu’un mariage, où l’on s’ennuie à mourir !

Après avoir rencontré les futurs mariés et avoir fait le point sur le style musical, l’ambiance désirée, le nombre d’invités, le lieu, s’ il s’agit soit d’une cérémonie laïque ou religieuse,  si un feu d’artifice est tiré ? Beaucoup de questions posées mais qui seront très importantes pour Marie-Laure. C’est à partir de leur répertoire comportant plus de 400 chansons, qu’elle devra créer une playliste personnalisée  à la demande des clients.

Cette playliste, sera définie en fonction d’une formule au préalable choisie. Eh oui, il y en a pour tous les goûts, cela va de l’ambiance acoustique, piano voix, ou bien guitare voix, jusqu’à l’orchestre avec sa section de cuivres.

Pour que la soirée soit réussie, Marie-Laure aura à cœur de réunir les personnes aimant se retrouver ensemble sur scène. Quant à son époux en plus de son entreprise qu’il doit lui même gérer, il devra  non seulement être présent, comme guitariste, mais devra également s’occuper de toute la partie technique ! Car c’est sans compter  la mise en place de la régie lumières, régie-son, régie-vidéo, régie retour.

Chez Glam vous avez un large panel de voix,  pas moins de 10 chanteurs pour nous faire revivre  pléthore d’artistes comme Beyonce,  Bruno Mars, Whitney Houston, Justin Bieber,  Madonna. N’oublions pas nos chanteurs français, comme Johnny Hallyday, J J Goldman, Edith Piaf, toutes les personnes travaillant pour Glam auront chacune une couleur vocale. Attention, elles n’essaieront pas d’imiter, mais d’interpréter  au mieux le temps d’une soirée vos chansons préférées.

C’est donc l’aventure d’un couple réunit par une passion commune  qu’est la musique ainsi que la création de leur Société Glam’orchestra. Je ne suis pas voyante, mais il y aura toujours des mariages ! et peut-être d’autres projets !

Vous vous doutez bien, que si j’ai commencé par il était une fois, c’est qu’il s’agit d’une très belle histoire et qui sait, Marie-Laure a peut-être encore des tas de projets, mais ça, on le sera peut-être la prochaine fois !

Ah j’oubliais, sa devise : Le bonheur c’est une décision ! et vous qu’en pensez-vous ?

Je remercie Marie-Laure, de m’avoir permis, de réaliser cet interview. J’ai apprécié  son enthousiasme, son sourire, sa gentillesse. Si au 14 juillet je me trouve sur Paris, il est certain que j’aurai beaucoup de plaisir à écouter, voir et même danser avec la Glam Family.

Bisous, bisous

Film tourné au Pullman Paris la Défense le 14 février 2019

Je remercie vivement Caroline Dhôtel, coach vocal, qui m’a fait connaître Marie-Laure,

https://www.accorhotels.com/fr/hotel-3013-pullman-paris-la-defense/index.shtml#origin=pullman

https://www.mariages.net/musique-mariage/glam-orchestra–e120261

http://www.coachchant.com/#Accueil_coachchant_com_.B

http://www.studiodesvarietes.org/rencontres/David-Feron.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :